Bilan 30 ans d’Envie : 25 372 appareils collectés

Envie #30ansdavenceEnvie adresse 25 372 mercis à tous les Français qui se sont mobilisés ce 30 octobre 2014 pour ses 30 ans au service de l’économie sociale et solidaire.

En 30 heures, le 1er marathon de l’économie circulaire est un succès et démontre qu’il est possible de doubler nationalement la collecte des DEEE ! Pionnier de l’économie sociale et circulaire, Envie crée l’événement à l’occasion de ses 30ans en communiquant au plan national pour la 1ère fois et en démontrant que des entreprises peuvent réussir durablement sur un modèle différent ! De nombreuses personnalités de tous bords, élus, politiques, de l’environnement, de l’ESS, partenaires professionnels, étudiants, et de très nombreux particuliers partout en France ont accompagnés Envie pour cette journée particulière pour l’insertion professionnelle par l’activité économique, et ont contribué à son succès…

Plus de 25 000 appareils récoltés en une journée pour cette 1ère grande collecte nationale de recyclage des déchets électriques et électroniques :

Avec le double d’objets collectés habituellement, les Français qui se sont déplacés Place de la République à Paris et dans les 45 boutiques Envie partout en France ont démontré qu’il était possible d’atteindre les nouveaux objectifs ambitieux de collecte des DEEE. Ils ont également montré leur intérêt à « recycler solidaire » en déposant leurs appareils, électriques et électroniques usagers, afin qu’ils puissent être réparés et ou recyclées au profit de l’insertion.

Un blog marathon de 90 posts inédits (3 nouveaux posts toutes les heures pendant 30 heures sur www.envie.org/30ansdavance) et de nombreuses manifestations de soutien Place de la République et sur les réseaux sociaux ! Martine Aubry, Alain Juppé, Corinne

Lepage, François-Marie Lambert, Carole Delga, Louis Gallois, Dominique Potier, Antoinette Guhl, Claude Alphandery, et tant d’autres…: Aux illustres fans d’Envie : merci ! Leurs messages de soutien témoignent de la légitimité et la crédibilité du modèle social économique et environnemental porté par Envie.

Aux partenaires « d’un jour », qui ont gracieusement prêté leur concours à l’opération : merci ! Son succès a été fortement soutenu par le charismatique personnage créé pour Envie par Serge Bloch, parrain de l’opération ; par le sondage élaboré par OpinionWay spécialement pour Envie http://www.opinionway.com/pdf/sondage_opinionway_pour_envie__les_francais_et_la_mission_sociale_des_entreprises_-_octobre_2014.pdf, ainsi que par la mobilisation convaincue de Nicolas Bordas, Vice Président de TBWA Europe, qui a entraîné MediaSchool et beaucoup d’autres… « C’est cet écosystème extraordinairement créatif et positif qui a permis de faire de cette opération un tel succès. Il démontre la force et la pertinence de notre projet pour une économie positive à travers l’insertion par le travail » commente Anémone Berès, nouvellement élue à la présidence d’Envie

Pour ces 30 heures de marathon : merci ! Grâce à l’implication des étudiants d’ECSParis, de l’IEJ et de #SUPDEWEB, un grand marathon digital de 30 heures a donné vie à la Fédération Envie sur le web. Les étudiants ont créé et animé le blog www.envie.org/30ansdavance ; interviewé les personnalités pour recueillir leurs témoignages ; et ont été les très actifs et créatifs community managers d’Envie sur les réseaux sociaux. Plus de 1000 nouveaux fans sur Facebook et une reprise massive des followers sur Twitter : grâce aux jeunes mobilisés non stop pendant 30 heures, l’opération a permis de toucher 500 000 personnes sur Facebook avec un fort taux d’engagement, et a permis d’atteindre quelques 3 000 000 de personnes sur Twitter (source tweetbinder.com) avec les #30ansdavance et #SelfieEnvie qui a permis de partager avec humour ce moment de séparation entre des internautes et leurs appareils hors d’usage ! « Enfin, je tiens à remercier les tous premiers hommes et femmes qui ont donné vie à Envie, dont Martin Spitz, Patrick Klein, Jean-Noël Labroue, Bruno Lallemand, ainsi que tous les salariés en insertion qui ont fait un bout de chemin avec nous, et tous les permanents d’Envie qui mettent leur talent au service de ce grand projet » conclut Anémone Berès. « Mon ambition pour Envie aujourd’hui est de voir notre modèle continuer à gagner du terrain, et à démontrer que la réinsertion par l’activité économique est un modèle qui fonctionne, un modèle qui peut faire reculer le chômage et la précarité. »

Source : www.envie.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *