Réduire sa consommation d’énergie en optimisant ses équipements existants

OZE-Energies, entreprise innovante du secteur de l’économie d’énergie des bâtiments tertiaires ou résidentiels, développe une solution qui garantit l’obtention d’économies, sans nouvel investissement, en optimisant les systèmes énergétiques existants. Une initiative intéressante, puisque elle contribue à allonger la durée de vie des équipements énergétiques et donc à réduire les déchets électriques.

Concilier compétitivité économique et optimisation environnementale

Labélisée  » Entreprise Innovante  » par Oséo, le bureau d’études fluides Oze-Énergies se positionne comme un cabinet expert en économies d’énergies. Ce bureau d’études de neuf personnes, basé en IDF, opère principalement sur les grands parcs tertiaires et résidentiels, des bâtiments de plus de 5000 m2 et sur les équipements énergétiques collectifs.

Son directeur général, Gilles Nozière, est parti du constat suivant : « En tant que bureau d’études fluides, nous réalisons régulièrement pour nos clients des travaux de rénovation ou de remplacement des équipements énergétiques. Nous avons eu l’occasion de constater qu’il était presque toujours possible de réaliser des économies importantes en agissant sur la mise au point et les réglages des équipements déjà existants, donc sans travaux. C’est pourquoi nous avons développé une deuxième branche d’activité spécialiste de l’ « Optimisation Energétique Instrumentée® « .

La valeur ajoutée d’Oze-Energies repose sur deux piliers : en premier lieu, la pose de capteurs et de transmetteurs alimentant un système expert – procédé développé en partenariat avec l’Université de Paris- Dauphine – installés en location et qui permettent de mesurer en continu les performances des systèmes énergétiques ; le second pilier est l’accompagnement du client dans l’optimisation effective des réglages de ces systèmes pour obtenir les économies attendues, à niveau de confort inchangé. La démarche s’effectue en 2 temps : un diagnostic instrumenté pour identifier et mesurer précisément les gisements d’économies d’énergies réalisables sans travaux, et, par la suite, le contrôle et le suivi des réglages par l’exploitant. Grace à son procédé innovant, Oze-Energies peut garantir des résultats d’économies concrets et indexer sa rémunération sur les économies réalisées définies avec le client sur la base des résultats de l’audit initial.

La phase d’audit énergétique instrumenté, basée sur l’équipement TECICE® installé le temps de la campagne de mesures, dure généralement de 1 à 4 mois. Les appareils adressent les données sur un serveur exploité par Oze-Énergies : le savoir-faire de l’entreprise repose à la fois sur l’architecture du système d’instrumentation et sur le système expert d’analyse de ce flux d’informations. Le coût de cette phase d’étude est largement amorti par les économies visées. Le second temps est celui du conseil et de l’accompagnement sur la base des conclusions de l’audit. Outre les réglages techniques, ces conseils peuvent aborder des sujets tels que le contrat avec l’exploitant des systèmes et son intéressement, la modification des puissances souscrites, … « Pour optimiser les consommations, il est important de travailler avec l’ensemble des intervenants de la chaine énergétique : le propriétaire, l’exploitant et les fournisseurs d’énergies », insiste Gilles Nozière. Ce type d’intervention prend tout son sens dans l’élaboration des contrats de performance énergétiques : « La principale difficulté de ces contrats réside dans le calage de la situation de référence et la fixation des objectifs d’économies d’énergie. Par ailleurs ils reposent souvent sur des travaux de rénovation lourds et difficiles à amortir. Faute d’une démarche approfondie, les résultats atteints sont souvent décevants. Notre démarche ne vise pas la réalisation de travaux et permet d’engager des objectifs ambitieux mais réalistes, de les atteindre rapidement et de les pérenniser. Sur 230.000 m2 installés nous avons réalisé plus de 30% d’économies en moins d’un an et sans travaux. »

Parmi les autres applications pertinentes de la démarche d’Oze-Energies, on peut citer :

  • le réglage des GTB : « Souvent, elles ne sont pas adaptées aux besoins du bâtiment et leurs consignes de programmation dérivent progressivement. L’installation de notre système expert permet de contrôler leur bon fonctionnement »;
  • en cas de travaux de rénovation pour des raisons de vétusté, la démarche d’Optimisation Energétique Instrumentée® permet de réaliser des économies substantielles sur le montant des travaux : elle permet, en effet, de diviser généralement d’un facteur 2 la taille des équipements prévus ;
  • les annexes environnementales aux baux tertiaires : « Notre procédé technique peut constituer une action de progrès concrète, sans investissement et avec des résultats rapides et mesurables ».

Plus globalement, l’intervention d’Oze-Energies s’inscrit dans une démarche de valorisation du patrimoine : la baisse des charges renforçant la valeur locative du bien et donc sa valeur patrimoniale. C’est pourquoi l’implication du propriétaire est un des facteurs clés de succès de la démarche. Fort de son expérience, Oze-Energie s’engage aujourd’hui doublement aux côtés de ses clients : en garantissant la réalisation des économies détectées pendant l’audit, et en indexant sa rémunération à la réalisation effective de ces économies.

Source: http://www.oze-energies.com/

Retrouvez toutes les infos relatives à Oze Energie en cliquant ici

2 réflexions au sujet de « Réduire sa consommation d’énergie en optimisant ses équipements existants »

  1. J’ai trouvé votre intervention fort intéressante, et je souhaiterais la compléter par une vision plus généraliste de l’optimisation énergétique adaptable à tous les types d’entreprises.

    L’optimisation d’énergie 3D

    Certaines entreprises ont parfois une vision unidimensionnelle. Elles considèrent simplement l’énergie comme un coût inévitable inhérent à leur activité ; la seule perspective qu’elles ont de contenir ce coût consiste à réduire la quantité consommée. Terawatt s’efforce de leur donner une vision plus large en fournissant des réponses au défi de la maîtrise de l’énergie dans un cadre tridimensionnel: moins, moins cher et mieux.

    Une partie de l’énergie consommée sur un site de production est utilisée pour un usage général comme le chauffage, la climatisation par exemple. Elle ne se trouve donc pas liée à un processus ou à une activité de production spécifique mais rentre pourtant en compte dans la facture énergétique consommée par l’entreprise. De surcroît, le poste de consommation d’énergie de loin le plus important sert à alimenter les machines, pour transformer des matières premières en produits intermédiaires … Grâce à la « détection d’état énergétique en temps réel » breveté de Terawatt, l’entreprise va utiliser de façon efficace son énergie. Le responsable de site modifiera les façons de travailler et les programmes de manière à rendre son utilisation plus productive et moins énergivore. C’est la carte du « génome énergétique » que Terawatt lui fournit qui trace la demande énergétique de ses installations. Elle lui permet de détecter grâce à l’analyse des données et aux conseils de nos spécialistes les améliorations possibles ainsi que les dysfonctionnements éventuels.

    Une solution Terawatt tridimensionnelle

    Tout cela dans un seul but ultime, la troisième dimension, la plus élaborée et celle qui aura finalement l’impact le plus important sur les performances financières, l’U.R.E. (Utilisation Rationnelle de l’Energie). Elle permet d’atteindre les objectifs de production de la façon la plus économique et la plus rentable tout en maîtrisant les nombreuses variables inhérentes à l’activité. En d’autres termes, les entreprises ont la possibilité de gérer leur énergie de façon active comme l’un des nombreux intrants de l’équation globale de production. Les entreprises peuvent donc augmenter leur rentabilité en gérant leurs consommations d’énergie de la même façon qu’elles gèrent leur capital : en réduisant les inefficacités et le gâchis tout en privilégiant l’investissement des ressources précieuses sur les produits et les procédés les plus rentables.

    Terawatt permet aux entreprises d’investir de façon stratégique l’énergie dans leurs processus de fabrication et permet d’obtenir une meilleure efficacité de leurs dépenses énergétiques par la gestion active de l’énergie en tant qu’intrant à part entière de production.

  2. L’optimisation est quelque chose qui est fait dans tous les aspects du travail. Lorsqu’on fabrique quelque chose, on essaye de l’améliorer. Cela est exactement ce que l’on fait pour les machines. Prend l’exemple des automobiles, on les remplace pas immédiatement, on fait de petits changements ici et là afin de l’améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *